Accéder au contenu principal

Poux tabou Tapoux t'as des poux ...


Depuis quelques semaines les poux ont décidé de nous embêter .
J'ai donc sorti la panoplie complète de la parfaite mère qui traite la tête de son enfant (cf un peu plus loin).
Tout a commencé par des signes avant-coureurs:
''Chérie, j'ai l'impression que notre fille se gratte, faudra que tu vérifies'' (je ne sais pas pourquoi nous les mamans, comme si nous avions suivi des cours du soirs sur le ''comment reconnaître une lente, un poux et l'éradiquer''), bref, effectivement j'ai identifié la présence de lentes, heureusement je n'ai pas vu courir de poux, j'aurai pris peur je crois. Cette fameuse petite forme ovale transparente presque blanche qui reste accrochée si on tente de l'attraper entre deux doigts mais qui ne vient qu'entre deux ongles (ce message s'adresse aux papas) m'est apparue.
Je sais bien que je parle d'un sujet qui gêne mais il le fallait.
Premier réflexe: étude de marché à la pharmacie .
Objectif: Eviter les produits irritants (avec à l'esprit la phrase de ma belle-mère ''à l'époque, on utilisait du pétrole et ma propre idée pré-conçue que les produits irritent dangereusement).
Bref, après avoir pris la tête du pharmacien (comme les poux celle de ma fille...y a pas de raison)
après lui avoir lancé nerveusement des ''je ne veux pas que vous me proposiez une marque unique juste parce que vous avez un partenariat avec celle-ci mais une vraie recommandation ! je suis repartie avec un shampoing ''apaisyl'', tout juste sorti sur le marché aux bonnes retombées, je crois que ce  pharmacien a compris que mon agressivité relevait de la nervosité d'une mère stressée par l'idée que des bestioles soient sur son ''bébé'' même si elle est grande.
Retour à la maison, démarrage de machines à laver le linge au rythme d'une laverie de quartier, tout y est passé et a été suspecté, trempage des brosses à cheveux dans du vinaigre blanc et mise à la poubelle des élastique (bon j'ai peut-être abusé sur ce coup- là mais bon..)
J'ai mis ma fille devant un dessin animé (pour déculpabiliser) et je lui ai posé ce shampoing pour 4 heures d'attente (et non un quart d'heure  comme indiqué selon les recommandations de ce pharmacien drôlement compréhensible et de bons conseils).
Puis rinçage, lavage avec un shampoing classique à l'odeur de pommes histoire de redonner le moral à mon enfant et passage du peigne fin surtout: un large , un moyen fin puis un très fin mais en fait mon oeil repérait bien les bidules en regardant mèche par mèche retenues par une pince au fur et à mesure (ceci s'adresse à nouveau aux papas).
Opération quasi efficace, plus que quelques lentes à choper au réveil (mis plus tôt pour l'occasion) et disparition totale au bout de deux jours avec indiqué dans mon agenda à J+7 : recommencer l'anti-poux!
Et là à mi-parcours de la deuxième opération: re  lentes: grumpf, schreugneugneu.
Redémarrage de l'opération: laverie, peigne fin et cette fois-ci application d'une nuit d'huile d'olive sur la tête de ma fille emballée de film transparent de cuisine, le lendemain rerevéil aux aurores,shampoings (au moins deux pour éviter à ma file de ressembler à une ado aux cheveux gras) , re mot dans le cahier du maître pour annoncer l'épidémie, appel aux copines mamans dont les enfants ont cotoyé ma fille les jours précèdents (avec une gêne dans la voix et il faut dire toujours un sentiment de honte même si ca arrive à tous), bien sûr certaines mamans n'ont pas manqué de me faire remarquer que chez elles il n'y a jamais eu de poux (en fait elles mentaient dixit une conversation entre nos enfants à base de ''ah moi aussi j'en ai eu c'est pénible'').
Echec et mat pour les lentes qui n'ont pas tardé à réapparaître.
Opération vinaigre blanc toute une nuit papier sulférisé, peigne blabla puis arrivée du jour J pour la relance du produit dont j'avais changé la marque entre temps, cette fois-ci ''mousse pouxit'' et finalement plus rien.
Moralité, je suis dans l'incapacité de dire ce qui a marché vu la multitude de procuits mis.
Ma fille a eu une nouvelle série un mois après de poux, euh non! je préfère dire ''des lentes'' ca fait mieux même si je sais bien que ce sont les poux qui font des lentes (je rappelle que nous, les mamans avons eu une formation ) alors je recommence par superstition tout dans le même ordre.
Ma tête m'a démangée, j'ai suivi le même schéma, j'ai gardé pour moi l'information :-(, c'est parti, ma tête m'a démangé à nouveau, c'était de l'irritation nerveuse.
Maintenant place aux shampoings doux de ''Ducray'',  pschitt à la lavande sur nos cols de vestes et pulls régulièrement pour éloigner les méchantes bêbêtes car forcément ça m'a rendue bien parano cette histoire.
Une nuit j'ai même rêvé que ma fille et moi nous pulvérisions d'huiles essentielles à la lavande, nous nous asseyions à côté d'inconnus afin de donner envie à nos poux de sauter sur la tête voisine pour nous laisser en paix.
Bref, cela n'arrive pas aux enfants sales! ni aux mamans incompétentes, et comme pour tout quand on est maman, il faut écouter son instinct et aller vers  ce en quoi l'on croit sans se sentir gêner. :-)


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Visite médicale scolaire

C'est la période en ce moment dans les écoles et celam'a inspiré ceci

Carte d'invitation d'anniversaire.

Pour Henry qui avait envie d'un avion (l'année dernière c'était un bus-accordéon. Il m'a déjà prévenu que l'année prochaine ca serait un train :-)



v2



 et l'année dernière c'était:


Après 57 ans d'interdiction chez Disney. Le règlement intérieur autorise enfin le port de la moustache ou de la barbe à ses salariés.

MICKEY MOUSE(taches)
                                                                 ''The Artist''
                              (Petit clin d'oeil au film français en compét aux Oscars)